maisondepartement46.JPGEsquisse de la maison du département à Saint Céré (Agence Bergès Architecte)

Économe en énergie, ce bâtiment  exemplaire produira aussi de l'électricité.

Construit entièrement en bois, avec des matériaux écologiques à tous les niveaux (laine de bois isolante), des éclairages intelligents anti-gaspi, une chaudière au bois, des toits végétalisés, des citernes de récupération des eaux de pluies, ce bâtiment est conçu par l'architecte Figeacois Philippe Bergès, associé au Toulousain Joseph Almudever, pour être très peu consommateur d'énergie. Grâce à l'apport d'un logiciel de simulation, entrant tous les paramètres, Sébastien Chevet, chargé de mission « Énergie et bâtiments publics » à Quercy Energies, l'Agence Locale de l'Energie du Lot, a pu déjà étudier le comportement prometteur du futur bâtiment, selon les saisons. " Ce sera un bâtiment très performant, si on le compare à ce qui se construit maintenant

Très peu coûteux en énergie, ce bâtiment sera en outre producteur d'électricité. Il possédera tout bonnement une « centrale électricité » sur le toit : 1400 m2 de panneaux photovoltaïques qui fabriqueront tout au long de l'année de l'électricité. « C'est une installation conséquente et ce sera la première de cette ampleur dans le Lot, sur un bâtiment ». Cette installation permettra à ce bâtiment, situé au Pré Bonneau, d'être « passif » du point de vue énergétique. En 2010, tous les services du Conseil général y seront regroupés, y compris la bibliothèque départementale de prêt. Cette maison du département sera un « Laboratoire » pour les autres bâtiments du Conseil général (collèges, centre départemental de l'enfance…) engagés sur l'économie d'énergie. Elle aura pour but d'être un modèle pour les collectivités et aussi pour les particuliers."