Approche de l'enjeu lié aux consommations d'énergies dans les bâtiments publics lotois. Présentation synthétique de données issues de diagnostics énergétiques réalisés par Quercy Energies en 2006 sur une série de bâtiments publics : établissements scolaires, maisons de retraites et locaux de la préfecture du Lot.

Les établissements scolaires diagnostiqués portent sur des constructions des années 1970, les niveaux d’isolation sont faibles. Les établissements d’accueil de personnes âgées présentent un groupe plus homogène, quand aux périodes de construction. Les capacités d’accueil sont d’une quarantaine de lits, échantillon représentatif des structures d’accueil d’un département rural comme le Lot.

 

Consommations énergétiques

Répartition des consommations d’énergie, par groupe de bâtiment et par usager (Source Quercy Energies 2006) :

collèges (kWh/an.élève) cités scolaires et lycées (kWh/an.élève)
maisons de retraite (kWh/an.résident) Préfecture (kWh/an.employé)
chauffage, ECS
2 292
2 288 8 660 3 754
électricité 417 508 1 840
1 300
total 2 708
2 796 10 501 5 054
  • Les besoins de chauffage et d’ECS d’un élève de collège ou de lycée sont identiques : qualités communes de conception des bâtiments (architecture, matériaux de construction), de fonctionnement et de réglage des consignes de température.
  • Les besoins énergétiques annuels d’un résident de maison de retraite sont plus importants que ceux d’un élève ou d’un employé : occupation des locaux permanente, consignes de chauffage plus élevées (résidents sensibles), besoins ECS plus importants.
  • Les besoins énergétiques annuels d’un employé de la Préfecture sont supérieurs à ceux d’un élève, notamment pour l’électricité : un employé utilise le matériel informatique quasi quotidiennement à la différence d’un élève, la durée de fonctionnement de l’éclairage est supérieure.

Dépenses énergétiques

Répartition des dépenses d’énergie et d’eau, par groupe de bâtiment et par usager (Source Quercy Energies):

collèges (€/an.élève)

cités scolaires et lycées (€/an.élève)

maisons de retraite (€/an.résident) Préfecture (€/an.employé)
chauffage, ECS 114 93 578 141
électricité 44 48 180 119
eau 6 12 114 17
total 164 153 872 2
  • Les besoins énergétiques de chauffage et d’ECS sont identiques, mais disparité dans la répartition des dépenses énergétiques : les cités scolaires et lycées sont fréquemment raccordés au réseau de gaz naturel, ce qui n’est pas le cas des collèges.
  • Le prix élevé de l’électricité dans les établissements augmente la part de l’électricité dans la dépense finale.