Visites de sites

L'Espace Info Energie du Lot organise depuis 2004 des Visites de sites gratuites "énergies renouvelables et éco-construction en Quercy".

Maison bois

Chaque visite permet de montrer une installation et une réalisation concrète, de rencontrer et partager les expériences des propriétaires, de mettre en relation le grand public avec des architectes et installateurs spécialistes de l'éco-construction.

Une occasion pour des personnes porteuses de projets d’apprécier les retours d’expériences et de s’informer sur les techniques et investissements associés.

Vous retrouverez dans cette rubrique le programme de nos animations en cours, des reportages, une galerie de photos présentant les visites à venir !

 

Quercy-Energies en partenariat avec Ecaussystème vous propose à la salle des fêtes de Gignac, un film pour parler de notre avenir énergétique d'ici à 2030, et notamment de celle issue des différentes biomasses.

La biomasse qui était la principale source d’énergie avant l’ère du pétrole, l'est encore encore aujourd'hui au niveau mondial. Les enjeux énergétiques, alimentaires, et de développement durable, ouvrent à la biomasse lignocellulosique, en particulier aux résidus agro-industriels et forestiers, de nouvelles perspectives vers la production de carburants biosourcés.

Ce film réalisé par Mathias Fyferling, docteur en microbiologie, avec le soutien scientifique de Gérard Goma, sera le point de départ d'un débat animé par l'auteur du film et Jean-Michel Ferry, de Quercy-Energies, animateur bois-énergie des départements du Lot et du Tarn & Garonne.

L'Agence, pour la première animation de l'année, vous propose de participer à un test à l'air sur un bâtiment de grand volume.

A quoi sert le test à l’air des bâtiments et comment est-il réalisé ? Ce sont à ces questions que l’animation du 22 avril, à 10h30 à la salle des fêtes de Lalbenque, vous propose de répondre.


Qu’est que l’étanchéité à l’air ?

L'isolation est le bon moyen de limiter la fuite des calories de l’enveloppe du bâtiment, mais, pour être vraiment efficace, elle doit être continue. Ceci nécessite une mise en œuvre parfaite de manière à éliminer les micro-fuites d’air aux différentes jonctions (sol-murs, murs-plafond), ainsi que celles au contact de l’isolant avec d’autres éléments de construction (huisseries-murs, passages des gaines et tuyaux). Étancher un bâtiment consiste à éliminer toutes ces fuites d’air parasites au travers de l’enveloppe, ce résultat reposant sur une méthode d’intervention et de nouveaux matériaux comme les membranes, les scotchs d'étanchéité et des enduits spéciaux, qui ont fait leur apparition sur les chantiers.

Dans la nouvelle réglementation thermique (RT 2012) pour les bâtiments neufs, l'étanchéité à l'air fait l'objet d'un contrôle qui détermine la performance du logement, une machine, "la porte soufflante", obture une ouverture existante à l’aide d’une installation modulable équipée d’un ou de deux ventilateurs pilotés par ordinateur. Le dispositif met progressivement le bâtiment en dépression permettant ainsi de mesurer le flux d'air entre l'intérieur et l'extérieur de l’enveloppe de la construction.

L’étanchéité à l’air est un indicateur de performance qui se traduit dans la réglementation thermique - RT 2012

Cette réglementation est applicable depuis le 28 octobre 2011 pour les bâtiments collectifs, et depuis le 1e janvier 2013 pour la maison individuelle. Elle s’appuie sur 3 types de calculs qui définissent la performance du bâtiment : le Bbio (Besoin Bioclimatique)/Bbio max pour la conception bioclimatique, le Cep (Consommation en Énergie Primaire)/Cepmax pour qualifier une consommation maximale au m2 du bâtiment en énergie primaire, et le coefficient Tic (Température Intérieure Conventionnelle )/Tic max caractérisant la réponse au problème spécifique de la température d’été et de la surchauffe de la construction.

Au-delà de ces principes fondamentaux des exigences de moyen sont posés, comme l’étanchéité à l’air qui est un indicateur du résultat de performance de la construction, et de sa capacité à répondre aux obligations de consommation au m2.

Cette étanchéité à l’air possède une méthode réglementaire de contrôle définit par une mesure exprimée en m3/heure/ m2 pour une pression d’air de 4 Pascals (pression moyenne habituelle entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment), qui prend en compte l’ensemble des parois extérieures hors plancher bas. Le maximum sera de 1 m3/h/ m2 pour les bâtiments collectifs et de 0,6 m3/h/ m2 pour la maison individuelle.

La réhabilitation des bâtiments existants peut s’inspirer de ces règles de conception et de mise en œuvre pour améliorer grandement ses performances lors des travaux de restauration, l’étanchéité à l’air après le défaut d’isolation s’avére être la première cause de dégradation des performances thermiques d’un bâti.


Le déroulé du test à l’air

Le test se déroulera en matinée à Lalbenque, dans un bâtiment de grand volume recevant du public.

- 10h30 Accueil par M. Le Maire à la salle des fêtes de Lalbenque

- Conférence d’introduction par Julien Caillé, Quercy Energies :

¤ Contexte et enjeux des consommations d’énergie du bâti,

¤ Approche économique de l’efficacité énergétique

- Test in situ et explications par Gwendal Lecomte Expertise

¤ Infiltrométrie : définition et pratiques,

¤ Démonstration (réalisation d’un test réel sur la salle) et explications

Pour un complément d’information contactez Christophe Damay : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Samedi 21 décembre, à Concots 10h, Quercy-Énergies vous propose de bien terminer le programme d'animation 2013, avec une thématique "construction neuve à ossature bois".

Cette matinée sera déclinée tout d'abord par une maison paille sur la base d'une structure poteaux-poutres. Parmi les points d'intérêt de cette réalisation, notons l'isolation copeaux de la dalle-plancher reposant sur pilotis, l'isolation en laine de bois du toit, des enduits terre-chaux, un bow-window (fenêtre en saillie extérieure sur une façade) pour récupérer la lumière du jour sous ses différents angles. Et aussi un poêle à bois bouilleur couplé à un ballon d'eau chaude solaire qui consomme tout au plus 4 stères pour l'hiver. Des toilettes sèches et une grande cuve de récupération des eaux de pluie complètent une réalisation par étapes.

Le 2e bâtiment qui animera cette fin de matinée, est envisagée avec une approche feng-shui, se caractérisant par une approche typique de l'ossature bois isolée en laine de bois. Les questions d'étanchéité du bâti, des bardages (couverture en bardeaux) et des essences de bois seront largement abordées à cette occasion par le constructeur. Des enduits argile et chaux finissent les parements intérieurs. Et, un poêle bouilleur à bois de 12kW assure avec le ballon d'eau chaude solaire le chauffage du logement. Autre curiosité, la lumière naturelle y est diffusée par un tube solaire amenant la lumière du jour en un point mal éclairé du bâtiment.

L'ADIL, Agence Départementale d'Information sur le Logement, présentera à cette occasion le volet assurance d'un projet de construction, abordant les points à considérer dans un litige de construction pendant ou à l'issue du chantier, les obligations légales et les possibilités de recours.

L’ensemble de ces animations sont gratuites et neutres, dans le cas des visites du 21/12, elles permettront d'échanger avec le constructeur, l'ADIL et les propriétaires. N'hésitez pas à vous inscrire par téléphone au 05 65 35 30 78 ou par mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Le froid s'invite à nouveau dans nos villages ! Le moment est donc venu pour Quercy-Energies de reprendre ses "nuits de la thermographie infra-rouge" pour le traquer à la lisière de nos habitations.

C'est à l'un de ces ateliers-promenades que nous vous invitons à participer, le vendredi 13 décembre, 20h à Cajarc.

Le bâtiment en France représente 40% des dépenses énergétiques, essentiellement par le poste chauffage, et les défauts d’isolation sont dans le plupart des cas responsables de ces pertes. Avec les entrées d’air excessives, ils peuvent représenter jusqu’à la moitié de l’énergie consommée pour chauffer les bâtiments. Quercy-Energies propose, en partenariat avec la Commune de Cajarc et le Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, une nouvelle soirée déambulation, de maison en maison, pour tester et utiliser cet outil inédit qu'est la caméra thermique infrarouge. Elle nous permettra de visualiser et mesurer un phénomène invisible à l’œil nu : la déperdition thermique.

Une première partie en salle présentera la démarche de Quercy Energie (EIE 46), il s’agira d’appréhender les généralités de l’imagerie thermique et d’en comprendre les grands principes appliqués aux phénomènes de déperditions dans le bâtiment (fuites du gros œuvre, ponts thermiques, traces d’humidité…).

Cet outil de diagnostic doit vous permettre de comprendre et de définir des priorités d’action, et de trouver les travaux adaptés pour lutter contre ces déperditions (isolation, huisseries…).

Comment participer à cette animation ?

C'est très simple, il suffit de se rendre le vendredi 13 décembre à Cajarc où se déroulera cette "promenade thermographique", le rendez-vous étant fixé à 20h à la salle des associations, Place Françoise Sagan.

Alors, si vous voulez voir la couleur de nos fuites de calories, n'oubliez pas bonnet, écharpe et gants !

Avant que les frimas de l'hiver ne s’installent, Quercy-Energies s'associe au CAUE du Lot pour vous proposer deux nouvelles visites.

Notre première visite, à 10h, nous mènera à St Pierre Toirac dans un domaine XIXe où la grange-étable à la somptueuse toiture d'ardoises Philibert de l’Orme a été rénovée en gîtes, en tenant compte d’un site classé. L’isolation en toiture chaude, réalisée en méthode sarking confère un manteau performant au bâtiment. Le chauffage est assuré par un petit réseau de chaleur alimenté par une pompe à chaleur géothermique eau/eau, qui exploite avec un haut rendement un sol dont la température de nappe d’eau est à 16°C. Cette grange-étable a fait l’objet d’un travail sur la lumière par le biais de l’intégration d’espaces vitrés respectant une architecture traditionnelle emblématique.

A 14h l’après-midi, nous nous rendrons à Tour de Faure pour visiter une fermette quercynoise rénovée et agrandie grâce à une structure ossature bois isolée en laine de bois. Des enduits chaux et plâtre fibrés et un poêle à bois complètent cette réalisation, qui est autonome en électricité par la production de 2,5 kWc de panneaux photovoltaïques.

Ces visites sont libres et gratuites, mais elles nécessitent une inscription, soit à l'adresse mail Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. soit au n° 06 32 04 59 65 (la visite du matin est limitée à 20 personnes).

Vous pouvez télécharger la fiche de réalisation de la visite de St Pierre Toirac sur le site du CAUE :

http://www.caue-mp.fr/espace-ressources/domaine-du-broual-la-grange-etable.html