La commune de Gramat, est notre partenaires pour l'ultime étape des "nuits" de la thermographie de cet hiver 2016.

Même si un temps froid et sec aurait été idéal (une dizaine de degrés entre l'intérieur et l'extérieur des logements) pour profiter des clichés réalisés lors de ces soirées, l'usage de la caméra dans des conditions moyennes révèle quelques défauts qui permettent de comprendre le parti que l'on peut tirer de cet outil de lecture de l'infra-rouge.

Cet atelier-promenade de sensibilisation se déroulera le vendredi 5 février, avec un rendez-vous à 20h30 à la Salle de l'Horloge de Gramat.

Le chauffage et les défauts d’isolation sont les raisons majeures de ses désordres avec des entrées d’air excessives. Ils peuvent représenter jusqu’à la moitié de l’énergie consommée pour chauffer un logement. Et à lui seul, le bâtiment en France représente 40% des dépenses énergétiques

Mais, les constructions ne sont pas toutes égales face à la performance de leur enveloppe, et différents travaux (projet BATAN du Centre d'Etude Techniques de l'Equipement - CETE de l'Est...) ont mis en évidence des générations de construction : avant 1948, celle de 1948 à 1970, les années 80 et 90, puis à partir de 2000 avec les 3 dernières générations intégrant les réglementations thermiques. Contrairement aux idées reçues, ces études ont constatés que des bâtiments conçus avant 1948 pouvaient avoir des performances bien supérieures à celles des générations 70, 80 voire 90, à condition d'être construits qualitativement et avec des savoir-faire artisanaux.

Cette nouvelle soirée de déambulation, d'immeuble en immeuble permettra de visualiser ces caractéristiques, en passant en revue différentes générations de bâtiments dans le cœur historique du vieux Gramat. La visualisation et la mesure du phénomène de la déperdition thermique, invisible à l’œil nu, sera l'occasion d'échanger sur les techniques employées pour améliorer l'enveloppe de ces logements.

Une première partie en salle présentera brièvement la démarche de Quercy Energies (Espace Info-Energie 46), et permettra d’appréhender les généralités de l’imagerie thermique, d’en comprendre les grands principes appliqués aux phénomènes de déperditions dans le bâtiment ancien (fuites du gros œuvre, ponts thermiques, traces d’humidité…).

Cet outil technique de diagnostic doit permettre de comprendre et de définir les priorités d’action, et de trouver les travaux adaptés pour lutter contre ces déperditions (isolation, huisseries, étanchéité à l'air…).

Comment participer à cette animation ?

C'est très simple, il suffit de se rendre ce vendredi 29 janvier à la salle de l'Horloge (rue de l'Horloge, 46500 Gramat), où se déroulera cette "promenade thermographique", le rendez-vous étant fixé à 20h30.

Et s'il fait froid, n'oubliez pas bonnet, écharpe et gants !