Erreur
  • JUser::_load: Unable to load user with id: 66
Le Blog
Vendredi, 09 Septembre 2011 15:52

Bougez autrement : covoiturez !

Écrit par Sophie

Nouveau mode de transport pratique, économique, plus écologique et convivial, le covoiturage fait de plus en plus d'adeptes partout en France et dans le monde. Une journée nationale lui a même été consacrée le 20 septembre dernier  durant la semaine Européenne de la Mobilité.  L'occasion pour le Grand Cahors d'inaugurer une nouvelle aire de covoiturage inaugurée le 19 septembre dans la zone industrielle Nord , route de Toulouse.

Retour sur ce nouveau phénomène, utile pour se rendre au travail, partir en week-end ou en vacances et même se rendre à des festivités en visionnant ce reportage de France3 diffusé en Aout 2011.

Plusieurs sites de références sur le covoiturage à consulter :

www.covoiturage.fr : partout en France

www.covoiturage.lot.fr : dans le Lot

 

Pour cette rentrée de septembre l'Ademe, l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie nous propose grâce une  série de 4 modules de 3' de nous "coacher" sur la réduction des gaz à effets de serre ....

Quelques mois après l'accident nucléaire de fukushima, plusieurs pays européens ont réorienté leur politique énergétique. les positions les plus spectaculaires restant celles de l’Allemagne et la Suisse qui ont décidé d'abandonner définitivement le nucléraire .

Du côté de la France , loin de prendre une position aussi radicale une bonne nouvelle tout de même pour les défenseurs et promoteurs des énergies renouvelables! Eolfi, filiale de Veolia Environnement, et Réseau Ferré de France (RFF) ont annoncé à la fin du mois de juillet dernier la création d’une société commune pour développer des centrales « d’électricité verte » en France sur les terrains disponibles au bord des axes ferroviaires.

Alors que le premier appel d’offre français sur l’éolien offshore a été lancé, les panneaux solaires continuent de fleurir, sur les toits des particuliers, sur ceux des entreprises et bientôt le long des voies de chemin de fer précise la journaliste Delphine thebault pour le site internet Zegreenweb.

Selon le site internet, les deux entités, qui ont baptisé leur entreprise Airefsol Energies, se partageront le travail : la filiale de Veolia, qui détient 67% du capital, apportera ainsi son expertise technique et financière en matière d’énergie propre tandis que RFF mettra à disposition de la société certains de ses espaces fonciers (sachant qu’avec plus de 103 000 hectares, RFF est le deuxième propriétaire national).

"Pour l’heure, Airefsol Energies a sélectionné, selon des critères bien précis, une vingtaine de sites répartis sur l’ensemble du territoire. « Les terrains ont été choisis selon leur pertinence géologique et environnementale, le souci de préservation des milieux naturels et selon l’intérêt économique », a précisé la nouvelle entreprise dans un communiqué. A priori, une première tranche destinée à la production d’électricité solaire visera un objectif de l’ordre de 100 mégawatts (MW), ce qui correspond à l’alimentation en électricité de 40 000 foyers de quatre personnes.

Les deux partenaires, n’ont pas pour autant prévu d’alimenter les trains du réseau français avec l’énergie produite... regrette la journaliste contairement à la Belgique  qui de son côté a recouvert de panneaux photovoltaïques le toit d’un tunnel de la ligne à grande vitesse qui relie Anvers (Belgique) à Amsterdam (Pays-Bas).

Vidéos similaires

Mercredi, 08 Juin 2011 16:27

L'Allemagne choisit de sortir du nucléraire

Écrit par Sophie

L'annonce a fait grand bruit, pourtant cela fait longtemps que le pays prépare sa transition énergétique pour se tourner vers les énergies renouvelables.

Les dernières centrales fermeront au plus tard en 2022. A cette date, les énergies renouvelables devront avoir largement pris le relais des 22 % d'électricité aujourd'hui produits par l'atome. Selon les prévisions de Berlin, au moins 35 % du total de l'énergie consommée outre-Rhin devra provenir du renouvelable.

Le plan de sortie du nucléaire prévu par le gouvernement actuel reprend peu ou prou le projet qui avait déjà été négocié en 2000 par celui - SPD-Verts - qui était dirigé par Gerhard Schröder. A l'époque, il prévoyait l'arrêt de la dernière centrale aux alentours de 2021.

Le revirement de Mme Merkel n'est pas seulement une réponse politique à l'angoisse née, le 11 mars, avec l'accident nucléaire de Fukushima ; elle confirme un choix stratégique industriel amorcé dans les années 1990, qui vise à faire de l'Allemagne un champion mondial des technologies vertes et des énergies renouvelables.

Déjà, les énergies renouvelables sont aujourd'hui, outre-Rhin, un secteur industriel à part entière. "Au vu des emplois et de la création de valeur qu'il génère, il est l'un des secteurs les plus importants de l'économie allemande", souligne Bernd Hirschl, expert à l'Institut pour la recherche économique écologique.

Selon les chiffres de l'institut, le secteur comptait en Allemagne 370 000 emplois en 2010, soit une hausse de 8 % par rapport à 2009 et un doublement par rapport à 2004. "Il y a quelques années, les représentants du secteur avaient annoncé être en mesure de compter 500 000 emplois bruts en 2020", poursuit M. Hirschl.

"Si cette prévision se réalisait, les énergies renouvelables dépasseraient largement le secteur de la chimie et se rapprocheraient de l'industrie automobile, aujourd'hui locomotive de l'emploi en Allemagne", poursuit-il.

 

Source : Cécile Boutelet, lemonde.fr

Lundi, 16 Mai 2011 16:02

Le premier train solaire roule en Belgique!

Écrit par Sophie

 

A bord, rien ne le distingue d’un autre convoi. Mais à l’extérieur, ce sont des wagons d’un genre nouveau, seulement alimentés par les rayons du soleil et non à l’électricité issue des centrales nucléaires ou au gaz. Pour la première fois, lundi 6 juin, ce "train vert" a roulé en Europe, sur 25 km, près d’Anvers, dans le nord de la Belgique. La raison de cet exploit : 16 000 panneaux photovoltaïques installés sur le toit du tunnel ferroviaire, de 3,4 km de long, de la ligne à grande vitesse qui relie Anvers à Amsterdam. Depuis, tous les trains effectuant la traversée d'Anvers circulent grâce à l'électricité produite localement.

Au départ, le tunnel, construit dans une réserve naturelle, avait un tout autre objectif écologique : éviter d’abattre des arbres protégés dont la chute aurait pu interrompre le trafic. Plus tard, ces dalles sont apparues idéales pour accueillir des panneaux solaires. D'une surface de 50 000 mètres carrés, soit environ 8 terrains de football, elles peuvent produire 3 300 MWh.

Cette production, qui représente la consommation annuelle moyenne d'électricité de près de 1 000 familles, va permettre chaque année à 4000 trains, conventionnels ou à grande vitesse, de circuler à l'énergie solaire mais aussi d’injecter de l’électricité dans l'infrastructure ferroviaire comme pour l'éclairage et le chauffage dans les gares belges ou le fonctionnement des panneaux de signalisation, explique l'agence Belga.

Source : Blog le monde.fr

Vidéos similaires

Jeudi, 05 Mai 2011 13:24

Décrypter sa facture d'énergie

Écrit par Sophie

Mieux comprendre sa facture de gaz ou d'électricité : une vidéo qui nous aide à y voir un peu plus clair!

1ère partie : Les fournisseurs et les distributeurs

2e partie : Comprendre sa facture : consommation réelle et estimée

3e partie : Que paye-t-on exactement ?

4e partie : Les difficultés de paiement

Vidéos similaires

Mercredi, 04 Mai 2011 10:38

La Zone : Tchernobyl 25 ans après

Écrit par Johann V

Tchernobyl reste l'endroit le plus dangereux du monde...

25 ans après, un retour sur la "Zone", ou plutôt les "Zones" autour de Tchernobyl et Pripiat, la ville fantôme.

Cliquez sur le ce lien pour explorer ce webdocumentaire (redirection vers Lemonde.fr)

Vidéos similaires

Du 9 Mai au 17 Juin, Arte propose une série de courts métrages quotidien faisant passer une information urgente pour éveiller les consciences sur un problème essentiel : l'environnement au quotidien.

(Cliquez pour voir)


" Pour changer, pour innover, pour partager, 30 cinéastes de tous les continents nous proposent leur regard sur l’environnement en 2 minutes.
Du Grand Nord au Pérou, de l’Inde au Burkina Faso, tous déclinent avec leur sensibilité et leur talent une problématique environnementale : la fonte des glaces en Arctique, la disparition des papillons dans les campagnes, la pollution des mers en Rade de Brest ou la déforestation en Amazonie.

Pendant longtemps, le télégramme a été le seul moyen de communiquer une information urgente. Aujourd'hui la multiplication des moyens de communication et la rapidité avec laquelle tous les supports transmettent les informations, nous obligent à faire un tri qui banalise parfois l'urgence avec laquelle il faut considérer ces événements.

Chaque film propose ainsi de façon émouvante, une réflexion, une solution, un geste quotidien pour protéger la planète. A partir de cinq thèmes privilégiés, la terre, les océans, l'eau, les forêts, l'air, ces courts métrages font passer une information urgente pour éveiller les consciences sur un problème essentiel : l'environnement au quotidien."

Vidéos similaires

Jeudi, 05 Mai 2011 15:58

La quatrième révolution ?

Écrit par Sophie

Une nouvelle révolution ? verte, renouvelable , énergétique : c'est en gros la question que s'est posé un journaliste allemand, Carl-A Frechner en suivant des personnes qui, à des titres divers, mènent des actions concrètes pour rendre possibles l'abandon des énergies fossiles et du nucléaire et le passage aux énergies renouvelables. La chaîne Franco Allemande a consacré une soirée théma mercredi 3 mai dernier à cette vaste question. Profitez de l'occasion pour voir et revoir pendant 7 jours gratuitement le documentaire la Quatrième révolution sur leur site!.

 

Vidéos similaires

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 Suivant > Fin >>
Page 6 sur 7

Accès Privé

Calendrier du BLOG

« Août 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31