Erreur
  • JUser::_load: Unable to load user with id: 66
Revue de presse
Revue de presse

Revue de presse (4)

Mercredi, 17 Août 2011 11:33

le wwoofing : une nouvelle façon de voyager

Écrit par Sophie

L’écologie, la culture, le partage et l’entraide sont les éléments fondateurs de ce nouveau concept de voyage. Le woofing c'est aussi et surtout un réseau international de fermiers bio, propriétaires d'exploitations de petites tailles, qui offrent gîte et couvert aux voyageurs acceptant en échange de leur donner un coup de main et de pioche quelques heures par jours...

Sans dépenser fortune , voilà un nouveau moyen de voyager dans le monde entier , de partager le quotidien de certains de ses habitants fermiers tout en donnant un vrai sens à son voyage.

Dans une logique de développement soutenable, le wwoofing permet de diffuser les techniques de l’agriculture biologique en participant aux diverses activités de la ferme. Jardiner, récolter, fendre du bois, mais aussi soigner les bêtes, fabriquer du fromage ou encore réparer une grange peuvent faire partie des différentes tâches des wwoofers. Ils travaillent environ 25 à 30 h par semaine, à raison de 4 à 7 h par jour, ce qui leur laisse également beaucoup de temps libre....

En France, plus de 500 fermes sont inscrites dans ce réseau.

Pour en savoir plus 2 adresses :

C'est un début ! Le ministère du Développement durable a lancé le 1er juillet le test de l'affichage environnemental des produits. Basé sur le volontariat de 168 entreprises, plus de 1000 produits courants seront désormais accompagnés d'une étiquette détaillant leur impact sur le climat, l'air, la biodiversité et l’eau.

Le site internet developpementdurable.com rappelle que  cette mesure n’est pour l'instant qu’un test géant. Il précise que sur les 230 entreprises qui se sont portées volontaires pour participer à l’expérience, seulement 168 ont été retenues, représentant des secteurs d’activités multiples.

« J'attends de l'affichage qu'il donne l'envie et les moyens aux consommateurs d'orienter leurs achats vers les produits les plus vertueux et qu'il aide les entreprises à s’engager dans la croissance verte », a déclaré la ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, dans un communiqué de presse, vendredi 1er juillet.

Répondant à l’un des engagements du Grenelle de l’environnement, l’étiquetage environnemental doit renseigner sur l’impact écologique des produits de grande consommation. L’objectif est d’inciter les Français à consommer de manière plus responsable et à choisir des produits plus respectueux de l’environnement.

L'expérimentation donnera lieu à une évaluation dans un an qui validera ou non son application et généralisation à tout le pays.

Pour en savoir plus sur cette opération d'écoétiquetage, consultez le site internet d'écolomania !

En pleine période de doute et scepticisme suite à l'accident nucléaire de Fukushima, un rapport est néanmoins passé totalement inaperçu. En effet, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a présenté, le 9 mai dernier à Abou Dabi, un rapport qui "conclut que près de 80% de l’approvisionnement mondial en énergie pourrait être assuré par des sources d’énergies renouvelables d’ici au milieu de ce siècle si l’effort est soutenu par des politiques publiques adéquates" (…).

Ce scénario permettrait de contenir l’augmentation de la température moyenne dans le monde en-deçà de deux degrés Celsius au 21e siècle, conformément à l’objectif agréé par les pays dans les accords de Cancún, explique le service d’information de l’ONU.

C’est un "rapport historique" a notamment estimé le WWF : "Il montre que le rapide et potentiellement moins cher développement des énergies renouvelables peut subvenir aux besoins de plus de deux milliards de personnes à l’échelle de la planète en matière de santé, de sécurité, d’emplois nouveaux et d’opportunités technologiques" résume l’ONG.

"Avec l’adoption de mesures convergentes en faveur du climat et de l’énergie, les sources d’énergie renouvelable sont susceptibles de contribuer sensiblement au bien-être de l’homme en fournissant de l’énergie de manière durable et en stabilisant le climat", a déclaré le Professeur Ottmar Edenhofer, coprésident du Groupe de travail III lors de la présentation officielle du rapport. "Toutefois, un accroissement notable des énergies renouvelables constitue un véritable défi tant technique que politique", a-t-il ajouté

Plus de 160 scénarios scientifiques portant sur le potentiel de pénétration du marché des énergies renouvelables à l’horizon 2050 ont été étudiés,

Le scénario le plus optimiste parmi les quatre ayant fait l’objet d’une étude approfondie prévoit que les énergies renouvelables compteront pour au moins 77 % des besoins énergétiques mondiaux à l’horizon 2050

77 %, c’est un chiffre élevé par rapport aux moins de 13 % d’approvisionnement total en énergie primaire relevé en 2008.

Source : cdurable.info

Lundi, 21 Février 2011 10:52

Des insectes dans nos assiettes

Écrit par Sophie

Quand la FAO (agence des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation) recommande la consommation d'insectes à la place de la viande....


Une pratique  encouragée par l'organisation des Nations Unies pour ses vertus économiques mais aussi écologiques ! Déjà effective depuis très longtemps en Afrique , Asie et Amérique centrale, en occident le message a bien du mal à passer, pourtant ce sont près de "1400 espèces comestibles " (Criquets, larves diverses, punaises, fourmis) qui selon le journal le Figaro sont ingurgitées chaque année par 2 Milliards et demi de personnes.  "la constante augmentation de la population mondiale conjuguée à la diminution des surfaces arables - liée notamment au réchauffement climatique - n'est pas compatible, sur le long terme, avec la consommation généralisée de viande" prévient Arnold van Huis, fervent défenseur de l'entomophagie. "L'élevage d'insectes nécessite beaucoup moins de ressources alimentaires et représente donc une alternative crédible. La production d'un kilo d'insecte ne demande, au plus, que deux kilos de végétaux. Pour un kilo de viande, il faut en compter dix... "

Quand est-ce qu'on se convertit ? A lire la suite de cet article sur le site du Figaro.

Accès Privé

Calendrier du BLOG

« Août 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31